VILLECOMTAL SUR ARROS ET SA VALLEE

Villecomtal-sur-Arros, La vallée de l'Arros dans le Gers, ses Villages, Infos locales, Histoire , Traditions, Anecdotes, Nature, Cuisine, Vues anciennes et récentes, Rugby et autres...

mercredi 16 mars 2016

Une vraie histoire de...BRANQUES !!!

Eh, les ami(e)s, savez-vous qui est cette demoiselle? Je vous le donne en mille, elle est la nièce d'une de nos secrétaires de mairie préférées, Annie, qui a longtemps officié à la mairie de Villecomtal-sur-Arros, mais aussi à Betplan.

Alexandra Fritz, un nouvel auteur gersois

Mais qui est Alexandra Fritz ?

alexandra et son livreEx-libraire (elibraire "rienalire.fr"), "théâtreuse", animatrice, formatrice, elle est depuis deux ans responsable de la bibliothèque d'Aubiet. Depuis le 9 mars 2016, elle peut ajouter officiellement le noble titre d' ECRIVAINE !

En effet, les éditions Grasset viennent de publier "Branques" son premier roman dans la nouvelle collection Le courage dirigée par Charles Dantzig, écrivain.

Une belle performance quand on sait que Grasset reçoit 10 à 20 manuscrits par jour et Martine Boutang (directrice littéraire) l'assure : "les excellents textes se reconnaissent aussitôt... Il faut au moins quatre ou cinq avis positifs pour qu'ils soient publiés tels quels ou retravaillés".

Celui d'Alexandra est parmi ceux là et dans les rangs de la médiathèque départementale, nous n'en sommes pas peu fiers ! 

Lectrice autodidacte, Alexandra a appris à lire sur des livres-cassettes de contes classiques et modernes de tous pays. Le langage et l'écriture ont depuis toujours été son horizon. A l'âge de 6 ans elle proclame "Je serai écrivaine !"

Eh bien ! Ne dit-on pas que la première qualité d'un écrivain est la persévérance ?

La collection Le courage fait écho à la revue du même nom lancée par les éditions Grasset en 2015.

logo les petits papiers Vous pouvez trouver ce livre à la librairie Les Petits Papiers (Auch). 

 

Logo le mondeArticle Le Monde des livres, 10/03/2016 : 

"Bigre. Voilà un fort mauvais titre, se dit-on d’abord, pour un premier roman qui semble mal ficelé, l’auteure se dispensant de narrateur pour enfiler des chapitres où alternent les voix de personnages qui n’ont en partage que la salle commune de l’hôpital psychiatrique où ils errent, gonflés à l’hélium des psychotropes.

Mais comment prétendre livrer une histoire tissée façon point de croix quand il s’agit de laisser parler des existences décousues, sinon déchiquetées, précisément ? Les personnages de Branques ont tous déraillé, à commencer par Jeanne, dont le carnet constitue l’essentiel du livre. Ecrire, pour elle, est survivre, dans ses propres mots au moins : vivre un tout petit peu au-dessus de la mort qui passe sous les phrases, chercher une bouffée d’air, s’extraire d’un élan de rage. Ce texte décousu et désaccordé possède une force évidente"Bertrand Leclair

Voir page officielle ICI

Pour ceux qui ne peuvent se rendre à Auch, il est parfaitement possible de se procurer le livre auprès d'Amazon ICI

Page où vous aurez également le plaisir de feuilleter quelques extraits choisis.

Alors les ami(e)s, si vous aimez lire, n'hésitez pas, plongez-vous dans ces pages d'où l'on ne sort pas sans quelques questionnements introspectifs.

Amistat !!!


Commentaires

Poster un commentaire