VILLECOMTAL SUR ARROS ET SA VALLEE

Villecomtal-sur-Arros, La vallée de l'Arros dans le Gers, ses Villages, Infos locales, Histoire , Traditions, Anecdotes, Nature, Cuisine, Vues anciennes et récentes, Rugby et autres...

mardi 1 mars 2011

UN CANAL NAVIGABLE DEPUIS VILLECOMTAL(-sur-Arros)...

020B017020B

Article tiré des archives personnelles de
Monsieur LARCADE PHILIPPE.

Un canal navigable depuis VILLECOMTAL jusqu'à l'ADOUR.

                      Proposé en l'an VII par le Citoyen Saint-Faust, ingénieur des Ponts et Chaussées, membre de la Société d'Agriculture du Gers, en réponse à une autre proposition de mise en navigation du MIDOU depuis NOGARO jusqu'à MONT-DE-MARSAN (1), ce projet, s'il avait vu le jour, aurait changé non seulement tous les paysages que nous connaissons aujourd'hui, mais aussi, très certainement, toute l'économie de la vallée de l'Arros.
                      Ainsi donc, après avoir réfuté la proposition de l'auteur de la " Description abrégée du département des Landes ", le Citoyen Saint-Faust avance la sienne :

"... Une autre navigation se présente bien plus naturellement que la précédente, c'est celle qui trouveroit dans la rivière de l'Arros un volume d'eau toujours suffisant pour l'établissement d'un canal à sa droite ..."

"... Pour bien asseoir le point de départ, il faudrait être certain de l'influence de la petite rivière du Bouès qui entre dans l'Arros, vis-à-vis de Beaumarchès ..."

"... Dans le cas où le nouveau canal pourroit en être indépendant et mis hors du danger de ses avaries, en la traversant sans y mêler ses eaux, l'origine seroit fixée à Ville-Comtal, immédiatement au-dessous de la grande route de poste de Toulouse à Bayonne ..."

"... Dans le cas où le Bouès serait insurmontable, cette navigation prendroit son origine un peu après le confluent de cette rivière dans l'Arros, et entreroit dans l'Adour au premier endroit où cette rivière est elle-même navigable ..."

"... La longueur, sur ce département, seroit d'environ six myriamètres (2) dans le premier cas, et de quatre dans le second ..."

                      Hélas, comme le dira et l'écrira le Citoyen Dralet (3), membre de plusieurs Sociétés d'Agriculture, Arts et Commerce, Conservateur des Forêts nationales de l'arrondissement de Toulouse, en l'an IX :

"... La navigation, soit de l'Adour, soit du Midou, soit de l'Arros, seroit sans doute très-utile à la partie occidentale du Département qui fournit à l'étranger une très grande quantité de vin, d'eau-de-vie et de blé; mais cet arrondissement a déjà l'avantage d'être plus à proximité des rivières actuellement navigables, que le reste du Département. Il seroit plus généralement utile de fixer d'abord les regards du Gouvernement sur la navigation, soit du Gers, soit de la Baïse, dans le cas où cette dernière rivière en seroit reconnue susceptible. L'une ou l'autre auroit l'avantage de traverser le Département dans un grand diamètre, de passer par plusieurs villes principales, et d'être utile aux habitans des Pyrénées...etc. ..."

                      Point de canal donc dans la vallée de l'Arros, ainsi en décida le Citoyen Dralet, au grand dam du citoyen Saint-Faust qui pourtant avait mûri cette idée avec grande réflexion.

(1) " Description abrégée du Département des Landes", Paris, Imp. de la République, an VII, in-4°, par le Citoyen Corneillan.
(2) Un myriamètre = 10.000 mètres - Six myriamètres = 60 kilomètres.
(3) " Plan détaillé de Topographie, suivi de la Topographie du Département du Gers ", Paris, an IX, Impr. de Mme HUZARD, imprimeur la Sté d'Agriculture du Département de la Seine, par le Citoyen DRALET.

L'an VII va du 22/09/1798 au 22/09/1799...et...l'an IX va du 23/09/1800 au 22/09/1801.

Ligne_3Ligne_3Ligne_3 

 


Commentaires

Poster un commentaire