Bienvenue

Le piéton de Villecomtal ... Il va, libre, opportuniste, calepin en poche, appareil-photo à portée de clic. Il promène sa curiosité en tous lieux, ici, là, ailleurs, plus loin encore. Sans masque ni malice il vous fait un rapport fidèle de ses trouvailles ... informatives, drôles, sportives, historiques, gourmandes, insolites, poétiques, indignées, etc ... Ah! pour sûr, parfois doit-il agacer, voire irriter ! Il le sait. Mais se museler il s'y refuse et il remercie Diderot d'avoir dit avant lui : " Je dis les choses comme elles me viennent; j'use en plein de mon Franc-Parler " ... et advienne que voudra.

Allons, la colère n'étant pas son pain quotidien, vous trouverez assurément quelque plaisir ou quelque intérêt à parcourir ses billets et messages. Il vous remercie bien sincèrement de votre visite, et espère avoir lui-aussi le plaisir de vous lire bientôt.

Adichats
[Un texte ou une photo vous intéresse, merci de me contacter...]


jeudi 14 juin 2018

Connnaissez-vous la légende de la coccinelle ?

 Légende de la coccinelle         🐞 

 

 Les coccinelles sont appelées familièrement «les bêtes à bon Dieu». Ce surnom est tiré d’une légende remontant au Xe siècle.
 
 L’histoire raconte qu’au Moyen-Age, un homme a été accusé d’un crime qu’il n’avait pas commis. Condamné à mort pour ce meurtre commis à Paris, cet homme, qui clamait son innocence, a dû son salut à la présence du petit insecte.

 En effet, le jour de son exécution publique, le condamné devait avoir la tête tranchée.
 
 Mais une coccinelle se posa sur son cou.
 
 Aussi le bourreau enleva la coccinelle très délicatement et releva sa hache afin de trancher le cou du jeune homme. Quelle ne fut pas alors sa surprise lorsqu’il constata que la coccinelle était de retour sur le cou du pauvre jeune homme!
 Le bourreau eut beau insister, mais la coccinelle était obstinée, à tel point que le roi d’alors (Robert le Pieux) intervint, considérant que l’événement était un miracle et que la coccinelle accomplissait là une mission divine.

 
 Le roi Robert II (972-1031) décida de gracier l’homme. Quelques jours plus tard, le vrai meurtrier fut retrouvé. Les spectateurs persuadés que le Tout-Puissant avait envoyé la coccinelle pour sauver cet innocent, lui donnèrent le nom de « Bête à Bon Dieu ».
 
 Dès lors les gens de Paris parlaient de la « bête du bon Dieu » et plus personne n’aurait écrasé ce petit insecte au risque de commettre un sacrilège.
 Aujourd’hui, la coccinelle est connue pour porter chance et est la meilleure amie des jardiniers! Cette histoire s’est très vite répandue et la coccinelle fut dès lors considérée comme un porte-bonheur.

Reçu dans un e-mail, je vous en fais profiter.

mercredi 30 mai 2018

Un nouvau commerce itinéant à Villecomtal sur Arros...

On me demande de publier cette information.
Voilà qui est fait.

Poissonnerie

Le Japon massacre 122 baleines enceintes pour la "recherche scientifique"...

Traduction (personnelle) d'un article publié sur le site de " l'Independent " (uk)

Les militants des droits des animaux condamnent cette chasse «horrible et inutile»

   Article de
    
Chris Baynes
    
Mardi 29 mai 2018 15:42 BST

Un petit rorqual mort est déchargé à Kushiro sur l'île japonaise d'Hokkaido. AP

Plus de 120 femelles gravides faisaient partie des centaines de baleines abattues lors de la dernière chasse au Japon dans l'Antarctique, ce qui a provoqué une condamnation et des appels à l'action internationale.

Un total de 333 petits rorquals ont été tués dans le cadre du programme de chasse à la baleine «scientifique» du pays, qui effectue une chasse annuelle d'été dans l'océan Austral.

Parmi les baleines abattues, 122 étaient enceintes et 114 autres étaient des juvéniles, selon les documents d'une réunion du comité scientifique de la Commission baleinière internationale (CBI) ce mois-ci.

Le Japon a signé le moratoire de la commission sur la chasse à la baleine, mais Tokyo exploite une échappatoire chaque année en disant que sa chasse est menée pour la recherche scientifique.

Les critiques (opposants) disent que la recherche est en fait une couverture pour la chasse commerciale à la baleine, car la viande des mammifères harponnés est plus tard vendue pour être mangée.

"Le massacre de 122 baleines gravides est une statistique choquante et une triste condamnation de la cruauté de la chasse à la baleine au Japon", a déclaré Alexia Wellbelove, directrice principale du programme Humane Society International.

"C'est une démonstration supplémentaire, si nécessaire, de la nature vraiment horrible et inutile des opérations de chasse à la baleine, en particulier lorsque des études non létales se sont révélées suffisantes pour répondre à des besoins scientifiques", a-t-elle ajouté.

Deux navires japonais ont été impliqués dans la chasse de l'été dernier, qui visait les baleines à l'aide de harpons chargés d'une grenade penthrite de 30g.

Les animaux abattus ont été pris à bord des bateaux, où les chercheurs ont pris des mesures et recueilli des données sur leur graisse et le contenu de leur estomac, selon les documents de la CBI.

L'agence japonaise des pêches recueille les données et communique les résultats à la commission. Il indique que le programme est réalisé conformément à la Convention internationale pour la réglementation de la chasse à la baleine.

"Les baleines sont déjà confrontées à des menaces importantes, y compris les prises accessoires dans les pêcheries et la pollution marine", a déclaré Mme Wellbelove. «Des efforts significatifs de conservation sont en cours dans le monde entier pour résoudre ces problèmes, de sorte que le moins que le Japon puisse faire est de ranger les harpons.

"Le massacre continu de baleines est odieux à la société moderne, mais ces nouveaux chiffres le rendent encore plus choquant. Nous attendons avec impatience que l'Australie et d'autres pays pro-conservation envoient le message le plus fort possible au Japon qu'il devrait arrêter son programme mortel de chasse à la baleine. "

Pouvons-nous là-aussi rester insensibles et...aphones !!!

 

 

 

mardi 29 mai 2018

Vous ne regarderez plus votre verre de lait de la même façon après cette vidéo.

Regardons enfin les choses en face, nous sommes lamentables...

Un verre de lait c'est AUSSI ça !!!

Ne soyons plus passifs, agissons dès que nous le pouvons.
Ils ne partagent pas avec nous le don de la parole,
soyons leurs porte-voix
et leurs avocats.